Le contrôle d’accès est un système adopté par de nombreuses entreprises pour contrôler l’accès aux locaux. Selon la technologie, le système de contrôle d’accès peut utiliser des mots de passe, des codes d’accès, des caméras de sécurité ou encore des serrures électroniques. Quel que soit le système adopté, sa mise en place doit assurer fiabilité et efficacité. Voici donc les erreurs courantes à éviter lors de l’installation du système. 

Utiliser des mots de passe faibles

Parmi les erreurs les plus courantes dans le cadre de l’installation d’un système de contrôle d’accès, il y a l’utilisation de mots de passe faibles ou de paramètres par défaut. Plus ils sont faibles, plus ils sont faciles à deviner et à pirater. C’est ce qui explique parfois l’accès des personnes non autorisées dans l’établissement. Voilà pourquoi il est important de choisir des mots de passe forts et de changer les paramètres par défaut. Les mots de passe forts doivent inclure les éléments suivants comme vous pouvez le constater sur ce site web :

A lire également : Choisissez Calvi pour votre camping en Corse

  • Des chiffres ;
  • Des lettres ;
  • Des caractères spéciaux.

Cela minimise les risques de piratage.

Ne pas vérifier les journaux de contrôle d’accès

Une autre erreur est d’oublier de vérifier les journaux de contrôle. Grâce à ces derniers, vous serez au courant de l’accès aux locaux et aux informations de l’entreprise. Ils peuvent aussi servir de moyen pour identifier les activités suspectes et les utilisateurs non autorisés. En l’absence de vérification, les activités suspectes peuvent ainsi passer inaperçues. Quant aux personnes non autorisées, ils peuvent continuer leurs mauvais actes.   

En parallèle : Méthodes naturelles pour dire adieu aux boutons

Accorder des privilèges excessifs aux utilisateurs

Pour renforcer la sécurité, il est déconseillé d’accorder des privilèges excessifs aux utilisateurs. Cela consiste à donner à ces derniers le droit d’accéder à des informations ou à des locaux auxquels ils ne devraient pas avoir l’accès. D’où l’intérêt de bien préciser les rôles et les responsabilités de chaque utilisateur.   

Absence de mise à jour des systèmes de contrôle d’accès

Les systèmes de contrôle d’accès doivent être mis à jour régulièrement afin de corriger les vulnérabilités de sécurité, mais aussi d’assurer les performances du système. Si ce n’est pas le cas, les systèmes de contrôle d’accès peuvent devenir obsolètes et moins efficaces. En effet, ils ne seront pas en mesure de protéger l’établissement.  

Absence de plan de contingence en cas de violation de sécurité

Les plans de contingence visent à prendre en main de manière rapide et efficace les violations de sécurité. La mise en place de ces premiers minimise les pertes de données. S’il n’est pas en place, cela peut occasionner des dommages importants à l’entreprise et à ses clients. Ne pas avoir ce plan en cas de violation de sécurité est donc une autre erreur courante de contrôle d’accès.

Les erreurs courantes à éviter lors de l’installation d’un système de contrôle d’accès